Comment ne pas laisser votre énergie se vider sans cesse ?


Ce que vous allez découvrir dans cet article :

  1. Qu’est-ce que le test kinésiologique et comment mesure-t-il le stress énergétique ?

  2. Comment fonctionne votre réservoir énergétique et pourquoi se vide-t-il ?

  3. Qu’est-ce qui affaiblit notre énergie vitale sans que nous ne nous en apercevions ?

  4. Comment l’empêcher de se vider à votre insu ?

  5. 3 astuces pour démarrer la journée avec une meilleure énergie vitale

1. Qu’est-ce que le test kinésiologique et comment mesure-t-il le stress énergétique ?


La kinésiologie et l'énergie vitale sont intimement liées.

La kinésiologie est une technique qui permet de mesurer le degré de stress énergétique de notre organisme en testant la force d'un muscle.


Si l'on teste la force d'un muscle en posant une question particulière et qu’il donne une réponse faible, c’est qu’il y a stress énergétique. Et si le muscle reste fort, c’est qu’il n’y a pas de stress ou que l’équilibre est rétabli. L'énergie du corps varie selon qu'il y ait stress ou non sur l'organisme.


On utilise donc le test musculaire pour déterminer où sont et quelles sont les diminutions d’énergie vitale dans le corps, signes qu’un stress énergétique - même petit - est présent quelque part.


C'est la technique utilisée en consultation pour trouver et corriger les blocages qui perturbent le bien-être.


Mais qu'est-ce qui stresse le corps et influence la qualité de notre énergie vitale ?

La plus grande source de fatigue vient de nos relations humaines car l'énergie est naturellement interdépendante entre les individus et cela n'a rien à voir avec le fait d'aimer ou non la personne.


Avez-vous déjà vécu cette scène où vous êtes en assez bonne forme, vous rencontrez un(e) ami(e) qui vit des choses difficiles et vous les raconte de long en large pendant un bon moment ?

Cette personne vous décrit ce qu'elle vit et se confie à vous sur ses états émotionnels ou sur ses difficultés.


Après l'avoir quitté(e), vous vous rendez compte à quel point elle a puisé dans votre énergie et vous vous sentez vidé(e)...


Cela se passe parce que, par nature, l’être humain est empathique. Sans le savoir, vous autorisez les autres à puiser dans votre énergie parce que vous ne savez pas comment faire autrement.


C’est une situation que les thérapeutes, les enseignants, les agents commerciaux et bien d’autres encore peuvent aussi vivre dans leur domaine professionnel et c'est une des plus importantes raisons de ce que l’on appelle le stress énergétique.

Il n’y a pas que les relations qui en sont à la source, d’autres facteurs nous impactent également. Je vous en parle en détail un peu plus loin.


Il y a donc beaucoup de stress que nous ne remarquons pas car ils font partie de notre vie et que nous y sommes très habitués.


S’ils ne sont pas trop importants, leur impact est souvent anodin, mais l'accumulation de ces stress répétés peut avoir des conséquences sur notre état général et cela se démontre en premier lieu par de la fatigue et/ou un manque de concentration. Ce qui est logique puisque le stress énergétique affaiblit notre énergie vitale.


Par contre, lorsque vous vivez un stress très important et subit, vous pouvez le ressentir réellement au niveau de votre corps. Il peut même se mettre à trembler, vous pouvez avoir "les jambes coupées" et parfois même avoir besoin de vous asseoir si le choc est important.


2. Comment fonctionne notre réservoir énergétique et pourquoi se vide-t-il ?


Il se fait que notre énergie vitale est en fluctuation constante. Le matin, nous nous levons avec un niveau d'énergie particulier et à partir de cela, toute la journée, ce niveau va se modifier.


Imaginez que votre énergie vitale se présente comme une pile.


Par exemple, dans le meilleur des cas et si vous avez passé une bonne nuit, vous vous levez avec un bon degré d'énergie vitale. Considérons que votre pile représente 100%.


Au cours de la journée vous allez consommer cette énergie plus ou moins vite selon l'état d'esprit dans lequel vous êtes, ce que vous mangez et buvez, les activités que vous pratiquez, les personnes que vous rencontrez, les événements que vous vivez et la posture physique que vous adoptez.


Imperceptiblement, ces fluctuations impactent votre énergie générale.


Au fil du temps, si vous ne la rechargez pas correctement, elle sera progressivement un peu plus basse au départ de la journée et vous commencerez avec un réservoir moins rempli de jour en jour.


C'est ainsi que se ressent un grand besoin de vacances pour "décrocher", se reposer, se ressourcer, ...


Avez-vous déjà ressenti ce grand besoin de vacances... avec un résultat peu bénéfique au final car lorsque vous reprenez le rythme, vous avez l'impression que tous les bénéfices ont disparu en très peu de temps ?


C'est ainsi que plus le temps passe, plus vous accumulez un déficit d'énergie qui finit par devenir de la fatigue chronique et pire encore si ce déficit prend de l’ampleur, cela peut mener au burn-out.


La conclusion c’est que dans la vie, nous sommes régulièrement confrontés à des événements ou des situations qui consomment beaucoup de notre énergie vitale - la plupart du temps à notre insu - pour trop peu de sources d’énergie positive pour se recharger. La balance penche souvent du mauvais côté...

3. Qu’est-ce qui affaiblit notre énergie vitale sans que nous ne nous en apercevions ?


Notre énergie vitale est nourrie par l’air que nous respirons, l’eau et la nourriture que nous absorbons. Ce sont les carburants de base pour notre énergie, ce qui nous permet de (sur)vivre.


Cela, c'est la base, car bien sûr, ce n'est pas survivre que nous voulons mais avoir cette énergie vitale élevée, qui nous porte et contribue à notre bien-être et à notre joie de vivre !


Avoir une énergie vitale bien équilibrée nous permet de vivre en santé, d’être en forme le matin en nous levant et durant toute la journée, d’être joyeux(se) même si nous avons des ennuis dans la journée, de passer des bonnes nuits, de pouvoir faire face à la plupart des stress quotidiens et de mieux réagir aux chocs occasionnels… c'est cela le bien-être ;)


Voici les 7 facteurs qui influencent notre énergie vitale, dans un sens comme dans l'autre :


  • Le stress

  • Nos attitudes et émotions

  • Notre environnement social

  • Notre environnement matériel

  • Notre nourriture et nos boissons

  • Notre posture

  • Notre sommeil (sachant que la qualité du sommeil dépende directement des facteurs ci-dessus)

Nous ne pouvons pas maîtriser constamment tous ces points mais nous pouvons déjà faire beaucoup pour améliorer notre énergie et notre bien-être quotidien.

En équilibrant quotidiennement notre énergie vitale nous pouvons éviter de vider à l’excès notre réservoir énergétique et le remplir progressivement.


4. Comment empêcher votre réservoir de se vider à votre insu ?


La première chose importante c’est d’être conscient(e) que l’énergie varie de façon naturelle selon les situations et que nous pouvons améliorer cette énergie constamment.


Avoir une énergie en baisse n’est pas le fruit du hasard, ni une fatalité. Les raisons sont directement liées à notre mode de vie et à notre façon de penser et de gérer nos émotions.


Cela dit, de mon point de vue et de mon expertise, il n’est pas nécessaire de changer complètement de mode de vie pour l’améliorer.


Il n’est pas nécessaire d’aller vivre sur une montagne en Inde ou sur une île déserte pour obtenir une énergie vitale bien équilibrée ! Vous pouvez vivre dans votre environnement et avec votre mode de vie tout en améliorant considérablement la qualité de votre énergie vitale, donc de votre bien-être quotidien par de nouvelles habitudes facilement intégrables, si vous choisissez d’avoir une meilleure qualité de vie


Il s’agit bien de choisir :)


Il s’agit de reprendre votre pouvoir personnel., c’est-à-dire de réaliser que la source de votre énergie est en vous.


À partir du moment où vous choisissez de sortir de l’idée que ce sont uniquement les événements et les relations sociales qui sont responsables de la qualité de votre énergie, votre énergie va déjà changer progressivement.


Cela ne se fait pas du jour au lendemain. Mais progressivement, vous pouvez retrouver l’énergie nécessaire à votre bien-être total si vous intégrez dans votre vie quotidienne quelques notions d’hygiène énergétique.


Au fil du temps, votre source personnelle va prendre de l’ampleur et votre aura énergétique va se fortifier de façon à ce que même si votre entourage puise dans votre énergie, étant donné que vous serez à la source, vous pourrez en donner autant que vous le voulez sans vous épuiser.

5. 3 astuces pour démarrer la journée avec une meilleure énergie vitale


Utilisez à bon escient les 2 premiers carburants de l’énergie vitale - à savoir l’air et l’eau.


Cela semble un peu bateau d’en parler, mais je constate, lorsque je reçois des personnes dans mon cabinet, que très souvent elles ne pensent pas régulièrement à boire de l’eau et à respirer pleinement.

Ces deux éléments sont les premiers dont le corps à besoin pour démarrer une journée.


1. RESPIREZ


Pour se régénérer, nos cellules ont besoin d’oxygène.

Vous le savez ! Or, nous respirons souvent sans conscience, c’est-à-dire de façon très limitée.


Nos méridiens énergétiques, qui sont les vecteurs de notre énergie vitale, se chargent également via la respiration.


Une habitude très facile à acquérir est de prendre régulièrement une ou deux longues inspirations, tranquilles, sans effort, qui partent du bas du corps et remontent jusqu’en haut. Au moment où les poumons sont complètement remplis, expirez en relâchant les épaules, la nuque, etc.

Il est bon également que les poumons se vident complètement.


Peu importe si vous comptez les temps, ce n’est pas nécessaire, du moment que vous prenez le temps de pratiquer ces respirations complètes en pleine conscience.

Une à trois suffisent, plusieurs fois par jour.

L’expiration est de façon naturelle plus longue que l’inspiration.


Ces respirations se font complètement par le nez si c’est possible. Car l’échange d’ions positifs et négatifs se fait naturellement pas la respiration nasale. C’est d’ailleurs le nez qui est l’organe prévu pour respirer, la bouche ne vient qu’en complément en cas de besoin ;)


Vous profiterez ainsi d’une ionisation équilibrée sans dépenser un euro et parfaitement adaptée à vos besoins.

2. HYDRATEZ-VOUS


Ce n’est pas tellement la quantité d’eau qui est importante mais la régularité de l’hydratation.


Lorsque nos cellules sont en manque d’eau, elles se mettent automatiquement en mode stress. Ceci est imperceptible car nous ne sommes pas habitués à ressentir cela de manière consciente.


Mais ce stress est présent malgré tout et influence fortement notre énergie vitale. Il se mesure facilement avec le test kinésio.


Un mal de tête, un mal de dos, des douleurs diffuses, une peau sèche, de la fatigue ou un manque de concentration pourraient provenir de ce stress.


Alors, seule l’eau hydrate. Les autres liquides ont leurs propriétés propres.


L’eau n’a pas la fonction d’apporter quelque chose au corps d’autre que l’hydratation. Ce n’est pas sa fonction d’apporter des minéraux au corps. Elle est là pour hydrater et emporter les résidus et toxines vers l’extérieur.



Si vous consommez de l’eau de source, choisissez-en une qui contient peu de résidu à sec (c’est indiqué sur la bouteille), dans l'idéal, en-dessous de 80 mg/l.


La solution est simple !


Dès votre lever, buvez une petite gorgée d’eau à température ambiante ou mieux encore, à 40°.

Vous pouvez y ajouter quelques gouttes de citron - mais pas un jus entier ou alors plus tard dans la journée.


Si vous consommez de trop grandes quantités d’eau à la fois, vous ne lui laissez pas le temps d’hydrater correctement vos cellules. Elle va s’évacuer trop vite, vos reins vont avoir trop de travail et votre vessie sera trop vite pleine ;)


Par contre en buvant de petites quantités régulièrement, elle prendra le temps de faire son travail dans votre corps.


Un petit truc pour vous réhydrater :


Programmez une minuterie qui sonnera toutes les 20 min. et tout en vaquant à vos occupations, buvez une gorgée d’eau chaque fois qu’elle sonne.

Vous pouvez faire cela de temps en temps pendant une demie journée, particulièrement si vous n’êtes pas en forme.


Pour optimaliser ses effets, accompagnez ce moment d’une ou deux respirations comme indiqué plus haut.

3. CHOISISSEZ l’humeur avec laquelle vous commencerez la journée


Un autre atout pour une énergie vitale élevée est de choisir votre état émotionnel.


Il est tout à fait compréhensible, lorsque l’on ne maîtrise pas encore bien l’état de son énergie vitale, d’être influencé par les humeurs des autres et par les événements que l’on vit.


Cela dit, si vous démarrez votre journée avec une humeur maussade, il est clair qu’elle aura du mal à s’améliorer au fil des heures.


Commencez donc par faire un choix qui vous convient parfaitement et dites-vous par exemple :


« Aujourd’hui, je choisis d’être en pleine forme »


Ou « Aujourd’hui je choisis- d’être en paix »

- de m’émerveiller »

- de me sentir bien »

- …


Cela peut vous sembler dérisoire mais votre cerveau va prendre l’information comme telle et sa chimie va vous envoyer plus de sérotonine que si vous êtes maussade.

  • RÉSUMÉ

  1. Au réveil, même si vous êtes encore au lit, prenez 3 grandes inspirations qui partent du bas vers le haut de votre corps et expirez complètement.

  2. Buvez un verre ou un demi verre d’eau, tranquillement et prenez régulièrement des petites quantités d'eau.

  3. Choisissez l’humeur de votre début de journée : « Aujourd’hui, je choisis … »


… et passez une très belle journée !

Merci d'être de ceux et celles qui prennent soin de leur énergie. Soyez reconnaissant(e)s pour qui vous êtes, célébrez la magie de la vie car elle mérite qu'on la vive intensément en offrant le meilleur de soi-même.

Je vous souhaite une journée pleine d'énergie et d'émerveillement.


Avec joie et gratitude !

Copyright © 2020 by Véronique Bodart - All rights reserved