Les 4 mots magiques de Ho'oponopono

February 18, 2019

 

Une méthode de guérison très ancienne

Ho’oponopono est venu à nous via Joe Vitale (« Zero Limit » - Ed. Le Dauphin Blanc), qui raconte l'histoire d'un thérapeute hawaïen qui avait guéri une aile complète de patients aliénés criminels - sans jamais en voir aucun d'eux.

Ce psychiatre étudiait le dossier d'un interné et ensuite regardait en lui-même pour voir comment il avait créé la maladie de cette personne.

A mesure qu'il s'améliorait lui-même, le patient s'améliorait.

Quand il a entendu cette histoire pour la première fois, il a pensé que c'était une légende urbaine. Comment quelqu'un pouvait-il guérir quelqu'un d'autre sans le rencontrer et en se guérissant lui-même ?

Il a alors appris que le thérapeute, le Dr. Len avait utilisé un procédé de guérison hawaïen appelé Ho'oponopono qui fait appel à la « responsabilité totale » de celui qui le pratique.

Non pas seulement responsable de ce qu’il pense et de ce qu’il fait, mais aussi de ce qu’il est et de ce qu’il vit.

Cela peut être difficile à entendre, et encore plus à accepter et à vivre vraiment. Le blâme est beaucoup plus facile que la responsabilité totale, mais à mesure qu’il parlait avec le Dr Len, il a commencé à réaliser que la guérison pour lui et dans le Ho'oponopono signifiait s'aimer soi-même.

« Si vous voulez améliorer votre vie, vous devez guérir votre vie. Si vous voulez guérir quelqu'un - même un criminel malade mental - vous le ferez en vous guérissant vous-même. » (Dr. Len)

Il a demandé au Dr. Len comment il s'y prenait pour se guérir lui-même. Qu'est-ce qu'il faisait, exactement, quand il regardait les dossiers de ces patients ?

- « Je répétais juste “Je m'excuse“ et “Je vous aime“, encore et encore », a-t-il expliqué.

- « C'est tout ? »

- « C'est tout. Il se trouve que vous aimer vous-même est la plus merveilleuse façon de vous améliorer, et à mesure que vous vous améliorez, vous améliorez votre monde. 

Chaque fois que vous voulez améliorer quelque chose dans votre vie, il n'y a qu'un seul endroit où chercher : en vous. Quand vous regardez quelque chose ou une situation, faites-le avec amour. »

Le mental nous fait penser que c'est nous qui tenons les commandes. Qu'il nous suffit de penser, faire et manifester. Mais la réalité c'est que nous n’avons pas les commandes ni le contrôle.

Les véritables miracles arrivent quand nous laissons de côté notre contrôle, notre mental et nos connaissances accumulées dans notre tête, et que nous faisons confiance non pas à ce qui fait partie de notre programme mental, mais au lien avec le Divin.

Alors, comment permettre à ce lien de se révéler ?

A travers la prière Ho'oponopono.

Ho'oponopono signifie corriger une erreur, rendre droit ou faire ce qui est correct (juste)

dans la langue originelle des hawaïens.

Comment pratiquer le Ho'oponopono Auto-Identité :

L'intellect ne dispose pas d'assez de ressources pour résoudre les problèmes, il peut seulement les manœuvrer, les diriger. Mais manœuvrer, diriger, ne résout pas tous les problèmes. En faisant Ho'oponopono vous demandez à Dieu, à la Divinité, de nettoyer, et purifier l'origine de ces problèmes, qui sont des souvenirs, des mémoires.

Vous neutralisez ainsi l'énergie associée à une certaine personne, à un lieu ou une chose.

​​

Dans le processus, cette énergie est libérée et est transmuée en lumière pure par la Divinité.

Et, en vous, l'espace libéré est rempli par la lumière de la Divinité. C'est pourquoi, dans Ho'oponopono il n'y a pas de faute, il n'est pas nécessaire de revivre une souffrance. Il importe peu de savoir le pourquoi du problème, d'où vient la faute, ni son origine.

Au moment où vous remarquez en vous quelque chose d'inconfortable par rapport à une personne, un lieu, un événement ou une chose, vous pouvez entamer le processus de nettoyage.

Demandez à Dieu/la Divinité :

« Divinité nettoie en moi ce qui contribue à ce problème »

Vous pouvez utiliser les mots suivants :

« Je suis désolé. Pardonne-moi. Je t'aime. Je te remercie »

Ou la formule suivante :

« Divinité, père*, mère, fils et tous en un, unité dont je fais partie, je te remercie de nettoyer en moi, ma famille, mes ancêtres et mes proches, les mémoires qui sont à l'origine de ce problème.

Je te remercie d'éclairer ces mémoires, de les nettoyer et de les transmuter en amour et en lumière.

Merci, merci, merci »

* "Père", "mère" et "fils" font référence au père, à la mère et au fils (l'enfant) intérieur, à chaque partie de nous qui représente cela.

Quelques fois, vous pouvez seulement choisir certaines d'entre elles qui vous viennent à l'esprit à ce moment-là et les répéter. Laissez-vous guider par votre intuition.

Quand vous dites « Je suis désolé » vous reconnaissez que quelque chose (il n’est pas nécessaire de savoir quoi) s’est installé dans votre système corps/esprit. Vous demandez le pardon intérieur pour lui avoir apporté cela.

En disant « Pardonne-moi » vous ne demandez pas à Dieu de vous pardonner, vous demandez à Dieu de vous aider à vous pardonner (à vous-même).

« Je t'aime » transmute l'énergie bloquée qui est à l’origine du problème, en énergie circulante, en vous unissant à nouveau à ce qui est Divin.

« Merci » ou « Je te remercie » est l'expression de votre gratitude, votre foi dans le fait que tout sera résolu pour le bien de tous.

A partir de ce moment ce qui arrive ensuite est de l’ordre de la Divinité, vous pouvez être inspiré à faire une certaine action, quelle qu'elle soit.

Rappelez-vous que ce que vous voyez d’erroné dans l'autre existe aussi en vous. Nous sommes tous Un, par conséquent toute auto-guérison est guérison. Dans la mesure où vous vous améliorez le monde aussi s'améliore.

Assumez cette responsabilité. Personne d’autre n'a besoin de pratiquer ce processus, seulement vous.

Penser les phrases à tout moment, jour après jour, maintiendra une attitude vibrante de bien-être et de compréhension par rapport à toute chose que vous rencontrerez.

Avant de sortir de la maison, demandez à la Divinité : « Qu’elle nettoie en vous ce qui peut être la cause d'un conflit ou d'un problème au travail », (par exemple).

Au cours de la journée, si vous ressentez un quelconque malaise, un mal-être, un sentiment d’inconfort, ne vous identifiez pas à ce problème, répétez les phrases en boucle, en vous concentrant sur le fait que vous demandez à la Divinité de nettoyer les mémoires qui en sont à l’origine.

Il n'existe aucune règle par rapport à l'ordre des phrases. Utilisez la série comme elle vous convient le mieux, comme elle est le plus en accord avec le moment.

Vous pouvez utiliser un ou deux mots.

Généralement seulement « Je t'aime, Merci » ou « Je suis désolé, Je vous aime », apportent la solution.

Une phrase très utile peut être dite ou pensée :

« Mes mémoires je vous Aime et je vous remercie de l'opportunité que vous me donnez de vous libérer, et de me libérer! ».

Continuez avec les phrases (ou la phrase) pendant le temps que vous voulez. Le changement viendra de façon surprenante.

Dans des situations difficiles, lorsque vous vous sentez désemparé, quand les émotions sont en déséquilibre et que les pensées arrivent de façon désordonnée en produisant davantage de peine, dites la prière de Morrnah.

Prière de réconciliation qui couvre tout et tout le monde comme un véritable baume spirituel :

​​

 

"Créateur divin, père, mère, fils tous en un…

Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres

ont offensé, ta famille, tes parents et tes ancêtres

avec des pensées, des mots, faits et actions

depuis le début de notre création jusqu'à aujourd'hui,

nous demandons ton pardon…

Fais que soient nettoyées, purifiées, libérées et coupées

toutes les mémoires qui sont à l’origine des blocages,

énergies et vibrations négatives

et transmute ces énergies indésirables en Amour et en Lumière Pure…

Et qu'il soit ainsi fait. Merci, merci, merci."

​​

​Unihipilli

Avec Ho’oponopono, nous sommes en train d’apprendre à nous mettre en rapport avec notre Subconscient, connu dans la tradition hawaïenne sous le nom d'Unihipilli. C'est l'enfant intérieur.

Il est responsable des mémoires, il les reçoit, les stocke, et les répète en boucle conformément à sa programmation. Il est celui que nous devons apprendre à aimer, en lui demandant pardon pour notre manque de considération et de communication.

Il existe des détails sur ses caractéristiques qu'il n'est pas nécessaire d'aborder ici, mais qui sont expliqués et illustrés par la suite dans un texte du Dr. Len. L’important est de savoir que nous collaborons « amoureusement » avec notre Subconscient en demandant à la Divinité de nettoyer les mémoires répétitives qui produisent les conflits, les problèmes et les blocages d'énergie qui finissent par devenir des indispositions, psychiques et physiques.

Le Dr. Len affirme que « Nettoyer en visualisant un résultat ne fonctionne pas. Mais quand vous nettoyez pour nettoyer, vous pouvez être agréablement surpris du résultat que la Divinité a choisi pour vous ».

Cela libère l'Esprit Conscient de devoir prendre la décision de ce qui doit, ou pas, être nettoyé.

Rappelez-vous que toutes les mémoires sont partagées par tous. Dans la mesure où nous faisons appel au Divin pour nettoyer les mémoires qui se répètent en nous (souvenirs d'événements désagréables, de désaccords, conflits…), ces mémoires une fois neutralisées en nous, sont aussi neutralisées chez les autres.

Par conséquent, la nécessité de convaincre notre prochain, d'essayer de lui faire comprendre notre point de vue, de justifier, convertir, guérir, sont des jeux de l'Esprit Conscient qui veut contrôler les résultats.

 

Nous sommes tous des thérapeutes

Le professeur du Dr. Len, Morrnah Simeona, enseignait que « Nous sommes ici seulement pour apporter de la paix à notre propre vie, et si nous apportons de la paix à notre propre vie, tout, autour de nous, trouve son propre lieu, son propre rythme et sa paix, c'est tout cela qu'est Ho'oponopono. »

Le Dr. Len dit que « Ho'oponopono nous enseigne à ne pas être envahissant dans la vie des autres et à ne pas donner de conseils, mais quand nous expérimentons des problèmes de relation aux autres personnes, nous devons nous demander « Qu'est-ce qui, en moi, fait que j'expérimente cela ? »

« L'Intellect doit choisir : il peut fonctionner en étant dirigé par les problèmes ou fonctionner avec les commandes de l'inspiration ».

« Nous devons être vigilants par rapport aux attentes dans notre vie. Le nettoyage n'a rien à voir avec nos attentes. Nous ne nettoyons pas pour sauver la vie de quelqu’un. Nous nettoyons pour qu'il arrive paisiblement ce qui est parfait et correct dans notre vie ».

 

« Le processus Ho'oponopono a besoin seulement d'une personne : La Paix commence avec moi, et avec personne d’autre. Tout le monde veut être en harmonie avec lui-même, et c'est seulement quand on l'obtient qu'on peut accomplir son destin ».

 

Aloha

Le Dr. Len souligne que « Le mot profond hawaïen “ Aloha “ signifie : Être en présence (Alo) du Divin (HA). Quand nous disons Aloha à quelqu'un, nous reconnaissons que cette personne est la Divinité personnifiée. »

« La seule manière d'être en paix c'est en faisant Ho'oponopono pour moi, parce que je veux être en paix, et parce que je sais que dès que je suis en paix avec moi-même, tous les autres sont en paix, et tout, autour de moi est en paix aussi. »

« Les personnes apparaissent seulement dans nos vies pour nous montrer si nous sommes à l'intérieur ou hors du chemin de notre vie propre. La plus grande partie du temps nous ne savons pas si nous sommes sur ce chemin ou non, c'est pourquoi nous avons besoin de nettoyer constamment ».

 

Concernant le Jugement

Être 100% responsable ne signifie pas être coupable.

Responsable veut dire que chacun fait sa part en nettoyant les mémoires communes à l’ensemble des êtres humains.

Cela permet de ne plus avoir besoin prendre le pouvoir sur les autres, essayer de les convaincre ou vouloir les changer, vouloir d’eux ce que nous attendons d’eux…

Cela permet de sortir complètement du jugement que nous pouvons avoir envers nous-même : Nous avons des mémoires à nettoyer, c’est ainsi. Et nous les nettoyons - ou envers les autres : Nous prenons notre responsabilité que ce que nous voyons chez les autres, nous pouvons le nettoyer chez nous-même.

Joe Vitale raconte : « J’ai fait un pacte avec moi-même, il y a dix ans, que je me récompenserai d’un sundae au chocolat chaud fondant, tellement gros qu’il me rendrait malade, si je pouvais passer une journée sans avoir de jugement envers quelqu’un. Je n’ai jamais réussi. Je remarque que je suis plus vigilant mais je n’y arrive pas une journée complète ! »

Comment puis-je convaincre les autres qu'ils sont 100 % responsables des leurs problèmes ?

Vous n'avez personne à convaincre.

Si vous voulez résoudre une situation problématique, travaillez sur vous-même.

Si la question est attachée à une autre personne, demandez-vous :

"Qu'est-ce qui ne va pas en moi qui fait que cette personne me perturbe ? “

En outre, les personnes apparaissent seulement dans la vie pour nous perturber ! Quand vous savez cela, vous pouvez surmonter n'importe quelle situation et en être libéré.

C'est simple : « Je suis absolument désolé pour tout ce qui se passe. S'il te plaît pardonne-moi ! ».

 

Please reload

Recevez gratuitement votre E-book d'outils pratiques :

5 clés pour commencer à sortir de la spirale négative

et passer d'une énergie "bof"

à une énergie

" WAOW " !

Votre adresse mail est enregistrée dans un fichier informatisé et confidentiel conformément à ma Politique de confidentialité. En indiquant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir ma newsletter et mes offres personnalisées. Vous pouvez bien sûr vous désinscrire à tout moment en m'adressant un mail ou à l'aide des liens de désinscription.

Comment ne pas laisser votre énergie se vider sans cesse ?

April 24, 2019

Les 4 mots magiques de Ho'oponopono

February 18, 2019

Pourquoi mon bébé pleure-t-il ? Je n'en peux plus...

December 4, 2018

5 gestes à appliquer pour éviter la fatigue en hiver

November 9, 2018

6 étapes pour vous réchauffer et stimuler votre système immunitaire

October 8, 2018

Aujourd'hui est le premier jour de votre nouvelle vie | Le Secret

August 18, 2018

Comment faire pour pouvoir dire comme Zazie "Adieu Tristesse"

May 31, 2018

Le secret pour gérer les critiques

May 2, 2018

Dis-moi si je te rends heureux

September 23, 2017

1/1
Please reload

Copyright © 2020 by Véronique Bodart - All rights reserved