top of page

Pourquoi suis-je fatigué.e sans raisons apparentes ?



la fatigue est un besoin naturel

La fatigue est un processus naturel. C'est notre corps qui nous envoie un signal qu'il est temps de se reposer.


Si nous respections ce besoin naturel à la lettre, nous pourrions déjà éviter beaucoup de fatigue inutile...


Mais sommes-nous vraiment attentifs aux besoins de notre corps ?






Lorsqu'elle est présente dès le réveil ou en pleine journée, c'est que votre corps n'arrive pas à se régénérer assez vite pour assumer une nouvelle journée. C'est un signe qu'il y a une pénurie d'énergie.


Si vous êtes fatigué.e sans raisons apparentes, c'est que vous consommez plus d'énergie que de normal pour trop peu d'énergie récupérée.


Lorsque l'on est malade, notre énergie est utilisée pour "réparer" le corps et soutenir le système immunitaire. Il est donc impératif de se reposer pour lui permettre de guérir.


Mais si votre bilan de santé est bon, votre corps est fait pour assumer une journée normale.



Alors, pourquoi suis-je fatigué.e sans raison ?



Il y a toujours de vraies raisons d'être fatigué.e !


Certaines de nos fonctions demandent plus d'énergie vitale que d'autres. Notamment la digestion.

Vous avez certainement remarqué le coup de pompe inévitable après un repas lourd et/ou bien arrosé ?


Si le coup de fatigue apparaît même lors d'un repas "normal", il serait judicieux de revoir vos habitudes alimentaires...


Quand c'est le cas, votre corps voudrait "fermer les volets" afin de procéder à son travail dans les meilleures conditions.



Il y a cependant moyen d'aider l'énergie de votre digestion, par exemple en prenant une petite marche après le repas pour activer votre énergie vitale.

En marchant, prenez soin de balancer les bras afin d'en actionner le processus.


Vous pouvez aussi poser les mains sur l'estomac et diriger une dizaine de respirations longues et tranquilles à ce niveau,



Quelles sont les sources de pertes inutiles d'énergie ?



1. Le processus des vases communicants énergétiques (voir mon post à ce sujet) est une des raisons principales pour lesquelles chez beaucoup de personnes, l'énergie est souvent trop basse.


-> Parce que nous sommes constamment "vidé.e.s" par le contexte relationnel et matériel dans lequel nous vivons (et cela n'a rien à voir avec le côté affectif !) et que nous n'avons pas appris comment remonter et préserver notre énergie.



pourquoi suis-je fatigué.e sans raison


2. Si vous me suivez régulièrement, vous aurez retenu que notre énergie varie constamment car elle est influencée - positivement ou négativement - par une foule de facteurs :

  • ce que nous pensons

  • ce que nous disons

  • ce que nous entendons

  • ce que nous percevons

  • ce que nous voyons

  • ce que nous mangeons et buvons

  • un manque d'hydratation

  • un manque d'oxygénation

  • notre environnement social

  • notre environnement matériel

  • la qualité de notre sommeil

  • les chocs émotionnels

  • notre capacité à gérer le stress

  • notre posture

  • et même les vêtements que nous portons et l'air que nous respirons...



Albert Einstein l'avait très bien compris :


"Tout est énergie, et c’est là tout ce qu’il y a à comprendre dans la vie.

Alignez-vous à la fréquence de la réalité que vous souhaitez et cette réalité se manifestera. Il ne peut en être autrement.

Ce n’est pas de la philosophie. C’est de la physique".




nos pensées  créent de l'énergie

S'aligner à la fréquence de la réalité souhaitée, c'est formidable 😊

Sauf que nous ne restons pas aligné.e.s constamment à ce que nous voulons vraiment, car nous n'avons aucun contrôle sur la majeure partie de nos pensées et que par nature, notre cerveau pense négatif !




Pourquoi ?


Selon une étude du Dr. Daniel Amen, psychiatre et spécialiste du cerveau, publiée en 2005 par la National Science Foundation, en mode éveillé nous pourrions avoir jusqu'à 60 000 pensées par jour, soit environ 1 pensée par seconde.


Nous ne pouvons pas être conscient.e.s de toutes ces pensées qui s'allument automatiquement dans notre cerveau et plus encore, 80% de ces pensées sont négatives, ce qui représente 48 000 pensées négatives par jour !



Les racines de ce phénomène sont très anciennes : en milieu hostile, ou face à des situations douloureuses ou dangereuses, d'une part le cerveau mémorise en priorité les données négatives, d'autre part le corps imprègne l'ensemble de la situation via les 5 sens - ce que le corps a perçu, vu, entendu, senti, voire goûté.



C'est un mécanisme qui permet de prendre les bonnes décisions par la suite. Mais c'est une arme à double tranchant car lorsque nous vivons un évènement qui a "le goût", de près ou de loin, d'une situation que le corps a enregistré comme étant dangereuse, les émotions attenantes sont réactivées. Ces émotions sont énergivores, elles consomment votre énergie à votre insu.



Vous l'aurez compris... les vampires d'énergie sont aussi nos pensées et nos émotions !


... et donc notre tendance inconsciente à générer des sentiments négatifs !



Une grosse partie de la solution réside dans le fait d'être conscient.e.s de vos pensées automatiques, de les observer quand elles arrivent et d'en changer consciemment l'énergie.


Elles arrivent automatiquement, certes. C'est ok. Vous ne pouvez pas les empêcher de venir.

Mais vous pouvez choisir la pensée qui suivra. Et cela, ça change tout car votre balance énergétique se rétablira. Ainsi vous limiterez l'accumulation des pertes d'énergie 😊



les pensées positives créent de l'énergie positive


« Ce que nous sommes aujourd’hui résulte de nos pensées d’hier

De nos pensées d’aujourd’hui dépendra notre vie de demain :

notre esprit bâtit notre vie.

Votre pire ennemi ne peut pas vous blesser autant que vos pensées.

Mais une fois maîtrisées, personne ne

vous aidera autant que vos pensées »

- Bouddha












Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page